Le gouvernement de la Republique Democratique du Congo Doit Proteger le Dr Mukwege

La Campagne internationale pour mettre fin aux viols et violence sexuelle en situation de conflit appelle le gouvernement de la République démocratique du Congo à prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger le Dr Denis Mukwege et sa famille lors de leur retour à Bukavu ce prochain lundi.

Le Dr Mukwege est directeur de l'hôpital de Panzi et chirurgien de renommée mondiale, dans la province du Sud-Kivu. Il a survécu à une violente attaque et tentative d'assassinat à son domicile le 28 Octobre 2012 au cours de laquelle plusieurs membres de sa famille ont été visés et son fidèle ami et protecteur, Joseph Bizimana, a été tué. En raison des risques pour sa sécurité, le Dr Mukwege et sa famille ont été évacués de l'Est du Congo dans les jours qui ont suivi l'attaque.

La campagne appelle les organisations locales, provinciales, et nationales, ainsi que les forces de maintien de la paix de l'ONU dans la région à fournir des garanties pour le médecin, sa famille, et ses collègues de l’hôpital.

«Des milliers de femmes et de filles dont la vie et les corps ont été déchirées par la violence sexuelle dans la région dépendent du Dr Mukwege pour leur bien-être», a déclaré Nobel de la Paix Jody Williams, coprésident de la Campagne internationale pour mettre fin au viol et violence sexuelle en situation de conflits. «Les autorités congolaises doivent faire tout en leur pouvoir pour veiller à ce que le Dr Mukwege et ses collègues soient en mesure de continuer à poursuivre ce travail d'une importance capitale dans des conditions sécuritaires sûres."

L’Hôpital de Panzi a soigné plus de 30,00 survivants de la violence sexuelle et le Dr Mukwege est l'un des plus ardents défenseurs de son pays en faveur des femmes du Congo qui souffrent des taux élevés de violence de genre. Alors qu'un motif de l'attaque n'a pas été établi, la campagne s'inquiète du fait que les activités du docteur entrepris aux Nations Unies en Septembre à l'appui de la campagne, mettant en lumière la violence croissante dans l'Est du Congo, puissent être pour lui un risque accru. Le Dr Mukwege est un membre fondateur du Comité consultatif de la Campagne internationale pour mettre fin à la violence et le viol dans les conflits, qui a été lancé plus tôt cette année afin de coordonner l'action et mettre en évidence la violence liée au genre à travers le monde.

Au moment de l'attaque, V-Day Fondateur / dramaturge et membre de la campagne, Eve Ensler a dit: «La tentative d'assassinat sur le Dr Mukwege et le meurtre de sa garde de sécurité souligne une fois de plus et de façon mortelle la gravité de la situation dans l'Est du Congo. L'un des grands hommes du monde a été presque assassiné ce soir. Nous ne pouvons pas laisser cela continuer. "

Immédiatement après l'attaque, la campagne s’est mobilisée en faveur de Dr Mukwege, attirant l'attention sur la dégradation de la situation de la femme et des militants à l'Est du Congo.

La Campagne internationale pour mettre fin au viol et à la violence sexuelle en situation de conflits appelle le gouvernement de la République démocratique du Congo à prendre des mesures immédiates pour protéger le Dr Mukwege, sa famille et ses collègues à son retour et assurer qu'il soit en mesure de s'acquitter de sa tâche dans un environnement sûr.

 

POUR EN SAVOIR PLUS


Campaign Calls on DRC to Protect Dr. Denis Mukwege After Violent Attack, 26 octobre 2012.

Message De Soutiens Des Femmes Prix Nobel A Docteur Denis Mukwege En Cette Journee Ville Morte A Bukavu, 31 octobre 2012.

Le Gouvernement Congolais doit assurer la securité du Dr Denis MukwegeL’Hôpital de Panzi, 12 janvier 2013.

Do you like this post?
Sign in with Facebook, Twitter or email.
The International Campaign to Stop Rape & Gender Violence in Conflict
1 Nicholas Street, Suite 430, Ottawa, ON K1N 7B7 Canada    Phone: +1.613.569.8400    Fax: +1.613.691.1419

Created with NationBuilder